< Retour à la liste

CP1513

05/10/2015

CALGARY, Alberta, Canada (Marketwired – le 5 octobre 2015) – New Millennium Iron Corp. (« NML » ou la « société ») (TSX : NML) (OTCQX : NWLNF) vient d’annoncer qu’elle a conclu une entente avec Tata Steel Global Minerals Holdings Pte. Ltd. concernant la question des appels de fonds précédemment publiée découlant de l’investissement à long terme de NML dans Tata Steel Minerals Canada Limited (« TSMC »), propriétaire exploitant du projet DSO (« DSO » pour Direct Shipping Ore) dans la région de Schefferville/Menihek de la fosse du Labrador au Canada.

Pour donner du contexte, l’investissement de NML représentait à l’origine d’une participation de 20% dans TSMC en contrepartie de la vente des propriétés minérales initiales pour le projet DSO. En vertu de l’accord de coentreprise daté du 6 novembre 2009, NML est tenue de participer à hauteur de 20% à toutes les demandes de financement aux actionnaires approuvées par le conseil d’administration de TSMC pour les montants excédant la première tranche de 300 millions de dollars des dépenses convenues de TSMC. En avril et juin 2015, NML a annoncé qu’elle avait reçu des appels de fonds qui ne pouvaient pas être financés en raison de la limitation de sa trésorerie interne et de l’accès aux sources de financement disponibles, ce qui entraînerait une dilution de sa participation actuelle de 20% dans TSMC (veuillez consulter CP 15-04 et CP 15-06).

Les parties ont poursuivi leurs discussions, ce qui a généré l’entente suivante :

  • Montant de trésorerie actuel d’un peu plus de 1,0 milliard de dollars pour le projet DSO, pour financer certaines dépenses en capital et d’exploitation pour les propriétés de DSO et le gisement Howse.
  • Appels de fonds totaux de 524,5 millions de dollars aux actionnaires ont été ou seront satisfaits uniquement par Tata Steel.
  • Prêt d’actionnaire de 4,7 millions de dollars reçu par TSMC de NML et 0,6 millions de dollars d’intérêts courus sont convertis en capitaux propres dans TSMC.
  • NML n’est pas exigée de payer, ou assurer la sécurité de tout appel de fonds s’élevant au montant de 1 milliard de dollars indiqué ci-dessus.
  • La participation de NML dans TSMC est maintenant diluée à 6,0%.
  • NML maintiendra sa participation de 6,0% en payant sa part au prorata de tous les appels de fonds futurs de plus du montant de 1,0 milliard de dollars indiqué ci-dessus.

D’autres dispositions comprennent :

  • Certains titres miniers de DSO qui n’ont pas été prévus dans le budget pour l’exploration ou l’évaluation par NML et qui NML est limitée de développer en concurrence avec TSMC, sont transférés à TSMC dans le cadre de l’entente.
  • TSMC convient d’utiliser en priorité la capacité de NML au nouveau quai au Port de Sept-Îles.
  • En raison de sa participation réduite, NML n’est plus en mesure de désigner un administrateur au sein du conseil de TSMC.
  • TSMC doit fournir certaines informations financières et sur l’exploitation à NML.

Robert Patzelt, président et chef de la direction de NML, a dit : « Cette entente est le résultat d’un examen long et détaillé des coûts, de la stratégie, du programme de développement et de l’exploitation minière entreprise par TSMC pour ce qui est du projet DSO, et est accepté par NML. Cet examen a été effectué par NML et des spécialistes indépendants. Le projet DSO a évolué en installations de plus grande capacité et de plus longue durée de vie que celles énoncées dans l’accord de coentreprise entre nous-mêmes et Tata Steel. Le projet est également le plus récent producteur de la fosse du Labrador. Ceci est un accomplissement important, particulièrement en vue des défis impliqués par la levée des capitaux ainsi que sur les marchés de fer et d’acier. Nous sommes contents d’avoir résolu la question d’appel de fonds et d’être capable de continuer notre partenariat avec Tata Steel. »


Back to Communiqués de nouvelles list
ABONNEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTRE ET À NOS COMMUNIQUÉS DE PRESSE

Pour recevoir nos infolettres et communiqués de presse, merci de nous communiquer votre adresse courriel et de cliquer ici.