< Retour à la liste

CP1402

24/02/2014

CALGARY, Alberta, Canada (Marketwired – le 24 février 2014) – New Millennium Iron Corp. (« NML » ou la « société ») (TSX : NML) (OTCQX : NWLNF) vient d’annoncer les résultats du programme de forage mené en 2012 sur le projet de minerai à enfournement direct (« DSO » pour Direct Shipping Ore) par la coentreprise Tata Steel Minerals Canada Ltée (« TSMC »), appartenant pour 80% à Tata Steel et pour 20% à NML. Le forage, effectué sur trois gisements du secteur 4 (Kivivic 1C, Kivivic 2 et Kivivic 5 - voir l’illustration 1), consistait en 28 trous d’exploration et définition, pour un total de 1 387,3 mètres. Les résultats de ce forage montrent une augmentation de 23,45% de l’évaluation de ressources indiquées par rapport à la plus récente évaluation de ressources minérales publiée en 2012 (voir le communiqué de presse 12-14). L’anomalie de gravité qui a aussi été forée figure parmi les 13 anomalies de gravité importantes repérées lors de la prospection aéroportée 2010 par magnétométrie et gravimétrie (voir le communiqué de presse 11-03) et validées lors de la prospection de gravimétrie au sol (voir le communiqué de presse 12-12).

« Cet ajout dans l’inventaire croissant de ressources est une très bonne nouvelle », dit Robert Patzelt, Président et chef de la direction de NML. « L’augmentation de ressources indiquées conformes au Règlement 43-101 donne l’option à TSMC soit d’augmenter la duré de vie de la mine, soit de considérer un rythme plus élevé de production. Nous sommes heureux de constater qu’il est possible de découvrir encore plus de ressources DSO, qui pourraient s’ajouter aux ressources déjà certifiées. Nous allons nous concentrer sur les alentours du complexe de traitement minier car toute découverte dans ce secteur sera avantageuse par ses plus courtes distances de transport. Il est encourageant de savoir que TSMC a identifié des cibles de haute priorité qui seront examinées plus en détail. »

Programme de forage 2012 sur le secteur 4

Du forage intercalaire a été effectué sur les gisements Kivivic 1C, Kivivic 2 et Kivivic 5 en 2012, l’objectif étant de définir précisément la structure, l’étendue et la teneur en fer des trois corps minéralisés. Le programme consistait en 28 trous pour un total de 1 387,3 mètres. Tous les échantillons recueillis ont été traités sur site et les quantités requises ont été expédiées au Laboratoire Accurassay, de Thunder Bay, Ontario, pour analyse chimique finale. Le tableau 1 résume le programme 2012.

[Tableau 1...]

Le tableau 2 ci-dessous fournit la teneur globale des 3 gisements en se basant sur l’ensemble du forage effectué jusqu’à présent. Kivivic 1C, Kivivic 2 et Kivivic 5 ont une teneur moyenne en fer respective de 59,36%, 60,28% et 60,17%, avec des valeurs respectives en SiO2 de 7,50%, 10,25% and 10,35% (voir l’annexe 1, tableau 7). Le tableau 2 ci-dessous fournit aussi la teneur moyenne de chacun des gisements en fonction des années de forage.

[Tableau 2...]

Sommaire de l’évaluation des ressources minérales :

L’objectif pricipal du programme de forage était de convertir des ressources inférées et historiques en ressources mesurées et indiquées conformes au Règlement 43-101. Le tableau 3 présente un sommaire de l’évaluation de ressources minérales, suite au forage supplémentaire de 2012. L’évaluation précédente des ressources a été résumée dans le tableau 2 du communiqué de presse 12-14 du 31 mai 2012. La nouvelle évaluation compte environ 98,9 millions de tonnes de ressources minérales mesurées et indiquées, de teneur moyenne de 59,3% Fe sur base sèche, auxquels il faut ajouter 6,7 millions de tonnes de ressources minérales inférées, de teneur moyenne de 56,7% Fe.

[Tableau 3...]

Les ressources minérales qui ne sont pas classifiées comme « réserves » n’ont pas encore démontré de viabilité économique. Les évaluations de ressources minérales ne tiennent pas compte des critères d’exploitabilité, sélectivité, perte minière ou dilution. Les évaluations de ressources minérales contenues dans ce communiqué incluent des ressources minérales inférées, qui sont normalement jugées trop spéculatives au niveau géologique pour qu’on leur applique les considérations économiques permettant des les classer comme réserves minérales. L’on ne peut pas assurer non plus que ces ressources minérales inférées seront converties en ressources minérales de classification mesurée ou indiquée à la suite de forage additionnel, ni en réserves minérales après application de considérations économiques.

Modèles de ressources pour Kivivic 1C, Kivivic 2 et Kivivic 5

NML a réalisé les modèles de ressources pour ces gisements. Le tableau 4 présente les ressources évaluées pour chaque gisement. Du forage additionnel a été effectué sur tous ces gisements pour convertir et étendre l’inventaire de ressources. Les illustrations 2 à 7 de l’annexe 2 montrent l’étendue des gisements en terme de surface, indiquent les trous déjà forés, et donnent une coupe transversale typique pour chaque gisement.

[Tableau 4...]

Méthodologie utilisée pour l’évaluation de ressources minérales

La méthodologie utilisée pour évaluer les ressources minérales des gisements Kivivic 1C, Kivivic 2 et Kivivic 5 est celle du modèle de bloc 3D déjà utilisé lors des évaluations précédentes. Les teneurs de chaque bloc y sont évaluées par interpolation des composites trouvés dans les trous de forage voisins. Tout d’abord, des enveloppes minéralisées sont développées en 3D pour délimiter la roche susceptible d’être minéralisée. La création des enveloppes se base sur l’interprétation géologique établie en sections verticales 2D à partir de l’information recueillie dans le trou de forage. Ensuite, un modèle de bloc est créé en 3D pour couvrir la surface de l’enveloppe minéralisée déjà délimitée. Chaque bloc est interpolé par la méthode de distance inversée pondérée (DIP). Les teneurs de chaque lithologie sont interpolées à partir des seuls composites appartenant à cette lithologie. La valeur de masse volumique historique de 3 a été utilisée pour convertir les volumes en tonnes sur site. Grâce au forage additionnel de 2012, on peut se fier suffisamment aux ressources pour les qualifier d’indiquées. Les ressources minérales classifiées sont le résultat de l’accumulation des blocs individuels dans les types de roche minéralisée et dans chaque zone de classification. Seuls les blocs ayant une teneur supérieure à 50% Fe, une teneur inférieure à 18% SiO2et une teneur inférieure à 4,5% MnO (Mn

Résultats du forage 2012 d’anomalies de gravité, à proximité du complexe Timmins de traitement minier

La prospection aéroportée effectuée en 2010 par magnétométrie et gravimétrie avait repéré 50 anomalies de gravité importantes coïncidant avec des anomalies magnétiques faibles sur les propriétés détenues par TSMC dans les provinces de Québec et Terre-Neuve-et-Labrador. La prospection par gravimétrie au sol effectuée à l’automne 2011 et à l’été 2012 par Géosig Ltée, Québec, avait pour but de valider la situation au sol des anomalies de gravité repérées depuis le ciel. Le tableau 5 fournit les détails de cette prospection de validation. Le secteur d’une anomalie de gravité, située à environ 300 mètres au nord-ouest du complexe Timmins de traitement minier du DSO, a été exploré avec le forage de 7 trous d’essai sur un total de 216,4 mètres comme le montre l’illustration 1. Soixante-douze (72) échantillons ont été recueillis et envoyés pour analyse au laboratoire Accurassay de Thunder Bay, Ontario. Les résultats d’analyse et teneur indiquent que la formation ferrifère a été lessivée et enrichie, ce qui laisse entrevoir la possible présence d’un gisement DSO. Le tableau 6 reprend les détails du forage 2012 avec les trous intersectant du matériau lessivé et enrichi. Ce secteur doit être foré complètement pour exploration. Le tableau 5 reprend les détails de la prospection effectuée en 2012 par gravimétrie au sol. La prospection a couvert 27 lignes sur une longueur totale de 34,7 kilomètres linéaires.

[Tableau 5...]

Les résultats de la prospection au sol ont été interprétés par Jean M. Hubert, ing., consultant en géophysique pour TSMC. Certains secteurs prospectés pour anomalie couvrent les gisements connus de DSO. L’intensité d’anomalie de gravité des gisements (exprimée en valeurs mGal) varie entre 1,05 et 1,51. Des valeurs de gravité (mGal) comparables semblent survenir dans tous les secteurs prospectés, ce qui indique qu’il y a potentiel de découverte de gisements DSO additionnels. J. M. Hubert a interprété et évalué toutes les données de la prospection et recommandé de poursuivre le travail d’exploration de surface avec excavation de recherche, creusement de tranchées et forage expérimental sur une sélection d’anomalies, tel que décrit au tableau 8 de l’annexe 3. Les cibles sélectionnées ont des valeurs de gravité modérées à fortes coïncidant avec des anomalies magnétiques modérées à faibles. 

[Tableau 6...]

Programme d’exploration proposé pour l’été 2014

Les résultats préliminaires du forage effectué sur l’anomalie du complexe Timmins de traitement minier indiquent la présence dans ce secteur d’un matériau de type DSO lessivé et enrichi (tableau 6). En raison de la production en cours, des priorités de travail et du développement de plusieurs gisements pour alimenter les installations de concassage et criblage à sec, aucun forage n’a été entrepris en 2013 pour continuer à évaluer l’anomalie. Il est prévu d’explorer complètement ce secteur avec du forage additionnel durant l’été 2014. De plus, toutes les cibles recommandées d’anomalie de gravité seront explorées de manière systématique, en commençant avec des pelleteuses pour l’excavation de recherche et le creusement de tranchées. Si du matériau de type DSO est trouvé, le secteur sera organisé en tranchées, cartographié, échantillonné, avec délimitation des parties minéralisées. Dans les parties avec terrains profonds de couverture, du forage d’exploration sera effectué dans un quadrillage pour déterminer les zones lessivées et enrichies. Du forage plus approfondi suivra dans les zones potentielles déterminées par l’exploration initiale par excavation et tranchées d’exploration. 

 


Back to Communiqués de nouvelles list
ABONNEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTRE ET À NOS COMMUNIQUÉS DE PRESSE

Pour recevoir nos infolettres et communiqués de presse, merci de nous communiquer votre adresse courriel et de cliquer ici.