Nation Innu Matimekush-Lac John

Signature NIMLJ

Les membres de la NIMLJ sont les descendants d'un peuple qui occupe déjà depuis 7 000 ans la plus grande partie de la péninsule Québec-Labrador. En raison de la rareté du caribou à l'intérieur des terres depuis la fin du XIXe siècle et de la fermeture d'un poste de traite clé, de nombreux Innus ont quitté l'intérieur des terres, du moins de façon saisonnière, pour se rendre sur la côte.

Au début et au milieu des années 1950, les membres de la NIMLJ ont établi une communauté permanente à Schefferville. Depuis 1973, la NIMLJ est une bande en vertu de la Loi sur les Indiens; auparavant, le gouvernement du Canada considérait les Innus vivant à Schefferville comme des membres de la bande de Sept-Îles. La NIMLJ est gouvernée par un conseil constitué d'un chef et de quatre conseillers, tous élus pour un mandat de deux ans en vertu de la Loi sur les Indiens.

Il existe deux réserves innues aux abords de Schefferville : Matimekush et Lac John. Toutes deux se situent dans la région administrative de la Côte Nord, dans la municipalité régionale de comté de Caniapiscau. La réserve Matimekush est située au bord du lac Pearce et la réserve Lac John se trouve à environ 4 km à l'est de Schefferville. Les réserves Lac John et Matimekush ont été créées respectivement en 1960 et en 1968, à la suite du transfert des terrains où elles étaient situées du gouvernement du Québec au gouvernement du Canada. Après la fermeture des mines à Schefferville, en 1982 et le départ de la plupart des résidents non autochtones, le gouverneur en conseil a agrandi, en mai 1998, le territoire de la réserve Matimekush, le faisant passer de 14,8 à 70,9 hectares. Quant à elle, la réserve Lac John s'étend sur 23,3 hectares. Les lnnus de Schefferville se désignent sous le nom de Naplekinnuat, c'est à dire les "Innus du lac Knob". Ils utilisent également l'expression Schefferville Innuat. Les ainés se considèrent toujours comme les Mishta Shipu Innuat, ou les "Innus de la grande rivière", soit la rivière Moisie. Les Mishta Shipu Innuat représentent un sous groupe des Uashau-innuat de Sept Îles.

En janvier 2009, la NIMLJ comptait 838 membres, dont 718 vivaient sur l'une ou l'autre des deux réserves locales. Selon le recensement de 2006, environ 40 % de la population était alors âgée de moins de 20 ans. La majorité des membres de la NIMLJ parle innu aimun, et le français est la seconde langue de nombre d'entre eux.

Les activités économiques non traditionnelles se concentrent principalement dans les secteurs de l'artisanat, du commerce, des services et de la construction. Les postes comblés par des Innus sont en grande partie créés par le conseil de bande, qui gère une part importante de l'activité économique locale. Les Innus de Matimekush et de Lac John conservent encore de nombreux aspects de leur culture et de leur mode de vie traditionnels. Comme de nombreuses communautés du Nord, ils dépendent de la chasse, de la pêche et du piégeage de subsistance pour une partie de leur nourriture et pour de nombreuses matières brutes. D'ailleurs, les activités d'exploitation sont au coeur de leur spiritualité.

Pour en savoir plus:  http://www.matimekush.com.